Affichage de 31–34 sur 34 résultats

Trier par
  • La présence par: Anila Trinlé 9,6012,00

    un savoir-être à cultiver

    La rencontre du bouddhisme et de l’accompagnement des personnes en souffrance amène un éclairage nouveau. Développer une plus grande conscience de notre réalité, clarifier nos motivations, accroitre notre bienveillance et notre discernement, autant de clés pour déployer une présence fertile pour soi et pour les autres.
    La présence est un processus vivant qui nous révèle à nous-même et, de ce fait, nous permet d’entrer en relation de façon nouvelle avec les autres.
    Ce savoir-être se décline ainsi au quotidien, dans nos relations, affectives, relationnelles ou professionnelles.

  • Les Prophéties de Karmapa par: Sylvia Wong 36,00

    De l’histoire à l’actualité

    Le 16e Karmapa, Rangjung Rikpé Dorjé, est le hiérarque de l’école Karma Kagyü et une figure emblématique du bouddhisme tibétain. Il fuit le Tibet en 1959 et établit un monastère au Sikkim, en Inde, qui deviendra son siège en exil. Le bouddhisme tibétain n’est plus confiné au Pays des neiges, mais s’ouvre dès lors à l’Occident avide de sa découverte. Le décès de Karmapa, en 1981, initie le processus de reconnaissance de son successeur, c’est-à-dire sa réincarnation. Il y a 900 ans, le 1er Karmapa, Düsum Khyenpa, est le premier maître bouddhiste tibétain à se réincarner.
    La fulgurance de l’engouement occidental pour le message du Bouddha tel que présenté dans les écoles tibétaines a parfois conduit les néophytes à négliger le sens de l’enseignement au profit d’une fascination pour le folklore et la culture tibétaine. Le manque de connaissance précise de l’histoire du Tibet et des spécificités du bouddhisme tibétain pousse à effectuer des amalgames. Ainsi, depuis le début des années 1990, l’identification du 17e Karmapa s’est enlisée dans une controverse, cause d’une scission au sein de l’école Karma Kagyü : deux groupes opposés ont reconnu deux candidats différents.
    Les allégations discordantes et les interprétations erronées contribuent à la méconnaissance des faits qui a résulté en la controverse actuelle. Dans cet ouvrage, Sylvia Wong réunit annales historiques, documents, analyses et traductions pour offrir au lecteur occidental une chance de comprendre les enjeux du conflit qui divise la lignée Karma Kagyü du bouddhisme tibétain. Un détour historique dans les écrits prophétiques des 5e et 16e Karmapa et d’autres maîtres éminents du passé offre une nouvelle perspective sur le différend.

     

    Broché 564 pages
    Format 24 X 15,2

  • Ondée de Clarté par: Lama Jampa Thayé 12,0015,00

    Les Étapes de la Voie dans la Tradition Sakya

    Préface de Sa Sainteté Sakya Trizin

    En se fondant sur les textes de référence des maitres éveillés Sakya, tels Sönam Tsemo, Sakya Pandita et Gorampa Sönam Sengge, ainsi que sur les shastras Indiens classiques, Ondée de Clarté présente les étapes du chemin vers l’éveil à partir de la compréhension spécifique à la tradition Sakya. Composé avec une limpidité hors du commun et en accord avec son titre, Ondée de Clarté est un guide extensif faisant autorité sur tous les aspects du chemin du dharma. Il inclut une présentation détaillée du système Madhyamaka dans la tradition Sakya, plus connu sous le nom de « Madhyamaka libre des extrèmes ». Le texte lui-même est un des premiers traités en langue anglaise (et désormais française) écrit avec toutes les qualités d’un shastra traditionnel et il aborde également des questions litigieuses contemporaines auxquelles les pratiquants actuels du Bouddhadharma ont à faire face.
    Etant l’un des rares enseignants occidentaux Sakya et ayant reçu de nombreuses initiations, transmissions et instructions Sakya dans les quatre classes de tantras, Lama Jampa Thayé est éminemment qualifié pour composer un guide faisant autorité sur les enseignements de cette remarquable tradition. Les maitres Sakya de Lama Jampa Thayé incluent Sa Sainteté Sakya Trizin, Karma Thinley Rinpoché et Ngor Phende Rinpoché.

  • L’excellente aiguière d’élixir par: 20,8026,00

    Ngawang Tenzin Norbou

    Commentaire des trente-sept pratiques des fils des vainqueurs

    Préface de Lama Teunsang

    Cet ouvrage est le commentaire d une oeuvre majeure du grand érudit et maître tibétain Thogmé Zangpo (13ème siècle), trente-sept strophes intitulées «Trente-sept pratiques des bodhisattvas». L’auteur de ce commentaire, «L’excellente aiguière d élixir», est Ngawang Tenzin Norbou, maître de la lignée Nyingmapa qui vécut au 19e siècle. Son traité sur les trente-sept pratiques est remarquable, tant par le plan de la voie du bodhisattva qu’il dégage – montrant le caractère complet de ce texte comme guide pratique de l’éveil – que par la clarté de son commentaire et la richesse des citations qui l’illustrent. Il transmet ainsi au lecteur le flux vivant de sa propre réalisation. Un bodhisattva est une personne qui porte en elle l’esprit d éveil, l’altruisme total et ultime, le serment d’accomplir le grand oeuvre : libérer tous les êtres sensibles de leurs souffrances en les menant à l’éveil, l’état d’omniscience et de parfaite félicité d’un bouddha. Ce livre sera donc, comme le nomme si bien son auteur, une excellente aiguière d’élixir, élixir d’éveil, trésor inépuisable d’instructions essentielles pour tous ceux qui s’intéressent au bonheur d’autrui comme à leur propre bien.